Avec une nouvelle numéro un mondiale, une génération de jeunes championnes qui cognent déjà à la porte en Grand Chelem, des joueuses plus expérimentées qui peuvent hausser leur niveau dans les grands rendez-vous, le tournoi féminin est très ouvert cette année à Wimbledon. Et même si elle n’a joué que cinq tournois cette saison, Serena Williams ne peut être négligée sur une surface qui convient parfaitement à son jeu. Une bonne vingtaine de joueuses, peut-être même davantage, ont leurs chances cette année sur le gazon londonien. En voici quelques-unes.

Michel Marois Michel Marois
La Presse

Ashleigh Barty

PHOTO CARL RECINE, ARCHIVES REUTERS

Ashleigh Barty

26 ans 1re mondiale 1 titre majeur

Championne de Roland-Garros, la sympathique Australienne n’en finit plus d’étonner cette saison et, à moins que la fatigue s’en mêle, on voit mal pourquoi elle ne le ferait pas encore à Wimbledon. Son jeu très dynamique et ses qualités en défense lui permettent de contrer des adversaires plus puissantes. Et elle vient de s’imposer à Birmingham sur le gazon.

Serena Williams

PHOTO PETER KLAUNZE, ASSOCIATED PRESS

Serena Williams

37 ans 11e mondiale 23 titres majeurs 7 titres à Wimbledon

Chris Evert a dit cette semaine que Serena n’était pas en forme, mais que même à 90 % ou 80 % de son meilleur niveau, elle avait ses chances à Wimbledon, où elle peut raccourcir les échanges et contrôler le rythme du jeu. Il reste à voir si elle pourra jouer à ces niveaux.

Angelique Kerber

PHOTO ANDREW COULDRIDGE, ARCHIVES REUTERS

Angelique Kerber

31 ans 5e mondiale 3 titres majeurs 1 titre à Wimbledon

Championne en titre, l’Allemande s’est bien préparée avec deux tournois sur le gazon, une surface où elle est toujours à l’aise. Son expérience devrait l’avantager, mais elle devra quand même se méfier des jeunes espoirs qui rêvent de l’épingler à leur tableau de chasse.

Kiki Bertens et Karolina Pliskova

27 ans, 4e mondiale, quarts de finale à Wimbledon en 2018 27 ans, 3e mondiale, quatrième tour à Wimbledon en 2018

Deux joueuses comparables. Grandes, puissantes, solides sur le gazon, mais encore à la recherche d’une première confirmation dans un grand tournoi. La première avait stoppé la seconde l’année dernière au quatrième tour, avant de tomber en quarts de finale contre l’Allemande Julia Görges, une autre joueuse du même gabarit.

Johanna Konta, Belinda Bencic, Donna Vekic, Sofia Kenin, Aryna Sabalenka…

PHOTO GLYM KIRK, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Johanna Konta

Voici cinq joueuses qui ont toutes des arguments en leur faveur au moment d’amorcer le tournoi. Konta, qui a surpris en atteignant les demi-finales à Roland-Garros, avait aussi fait le carré d’as à Wimbledon il y a deux ans. Bencic, Vekic, Kenin et Sabalenka viennent de signer de bonnes performances sur le gazon et doivent être considérées parmi les favorites.