(Copenhague) Le Danemark a enregistré mercredi un nombre record de nouveaux cas de COVID-19, avec 5120 contaminations lors des dernières 24 heures, quelques jours après l’introduction de nouvelles restrictions visant à juguler la nouvelle vague.

Publié le 1er déc. 2021
Agence France-Presse

Les autorités sanitaires ont également décidé d’introduire un test obligatoire pour les voyageurs en provenance de Doha et de Dubaï, après la détection au Danemark d’un cas du nouveau variant Omicron chez un voyageur revenant du Qatar.

Comme d’autres pays en Europe, le Danemark est confronté à un fort rebond record des cas de COVID-19.

Sur une semaine, le nombre d’infections est aussi à son plus haut, à 30 600 cas, un bond de 8,8 % par rapport à la semaine précédente, d’après les données des autorités sanitaires danoises compilées par l’AFP.

Le précédent record quotidien, de 4508 nouveaux cas, avait été enregistré le 18 décembre 2020 dans le royaume nordique de 5,8 millions d’habitants, où 86,7 % des plus de 12 ans sont désormais vaccinés.

Mette Frederiksen, la cheffe du gouvernement danois, qui à chacune de ses interventions enjoint les derniers récalcitrants à se faire vacciner, doit tenir mercredi à 18 h (midi HNE) une conférence de presse sur la situation sanitaire.

Six cas du nouveau variant Omicron ont déjà été détectés dans le pays nordique, dont cinq chez des voyageurs de retour d’Afrique du Sud et un autre chez une personne revenant du Qatar, ont par ailleurs indiqué les autorités sanitaires.

Après presque deux mois sans restriction, le Danemark a réintroduit mi-novembre le pass sanitaire. Le port du masque est lui à nouveau obligatoire dans les transports, les commerces et les établissements de santé depuis lundi.

Depuis le début de la pandémie, 492 521 cas, dont 2909 décès, ont été recensés au Danemark (hors Groenland et îles Féroé).