(Budapest) Huit vacanciers ont été tués dimanche à l’aube dans un accident d’autocar en Hongrie, a annoncé la police sur son site internet.  

Agence France-Presse

Le véhicule, qui transportait 54 passagers, revenait de Croatie lorsqu’il a percuté vers 4 h 55 locales (2 h 55 GMT) la pile d’un viaduc surplombant l’autoroute, à 70 km au sud-ouest de Budapest, selon la même source.

Huit autres personnes ont été grièvement blessées, dont l’une au pronostic vital engagé, et 40 plus légèrement, a rapporté l’agence de presse MTI. Elles ont été évacuées vers des hôpitaux de la région et de la capitale.

Aucun détail n’a été fourni à ce stade sur l’âge des victimes, toutes de nationalité hongroise. Mais l’opérateur du car a précisé qu’aucun enfant ou adolescent n’avait péri dans le drame.

Le chauffeur est mort sur le coup, a indiqué de son côté un employé de l’agence de voyages, sous couvert d’anonymat.  

Fatigue, malaise ou problème technique : les premiers éléments recueillis par les enquêteurs n’ont pas permis de déterminer la cause de l’accident, a déclaré un porte-parole de la police, et des experts vont être sollicités.  

PHOTO ZOLTAN MIHADAK, ASSOCIATED PRESS

Selon des images diffusées par les services de secours sur le réseau social Facebook, le véhicule s’est renversé dans le fossé.

Les pompiers sont rapidement intervenus pour évacuer des passagers en sang, bloqués dans le car éventré, tandis que des sièges ont été éjectés sous la violence du choc.

« Ils revenaient d’une journée d’excursion en Croatie », a témoigné un automobiliste présent sur les lieux de l’accident, interrogé par le site d’information Index.hu.

« Lorsque nous avons vu ce qui s’est passé, nous avons été les premiers à nous arrêter pour aider à les secourir », a-t-il dit, décrivant une « scène terrible ».

Le premier ministre Viktor Orban et Katalin Novak, ministre de la Famille, ont tous deux adressé leurs « sincères condoléances aux proches des victimes » et appelé à la prudence sur les routes, dans deux messages distincts publiés sur Facebook.

Parmi les derniers graves accidents routiers survenus en Hongrie, 33 personnes avaient péri en 2003 dans une collision entre un train et un car de touristes allemands à Siofok, une ville balnéaire à 100 km au sud-ouest de Budapest, au bord du lac Balaton, dans l’une des régions les plus touristiques du pays.