(Moscou) Un appareil civil transportant des parachutistes s’est écrasé samedi près d’un aérodrome en Sibérie, faisant au moins quatre morts et 15 blessés, ont indiqué les autorités russes.

Agence France-Presse

L’accident a eu lieu vers 10 h du matin lors d’un vol d’entraînement dans la région de Kémérovo, une région industrielle et minière au cœur de la Sibérie.

L’avion, un Let L-140, parti de l’aérodrome de Tanaï, transportait 19 personnes, a indiqué dans un communiqué le Comité d’enquête, chargé des principales investigations en Russie.  

Selon le parquet de la région, cité par l’agence publique TASS, la panne d’un des deux moteurs de l’appareil a causé la catastrophe.  

Le Comité d’enquête a publié une photo des débris de l’avion au milieu d’un champ, où est visible une ambulance, et a ouvert une investigation pour « violations des règles de sécurité ».  

Sur son compte Instagram, le gouverneur de la région de Kémérovo, Sergueï Tsiviliov, a indiqué que quatre des blessés étaient dans un état grave. Les 11 autres ont reçu des blessures « de gravité moyenne ».

Contacté par l’AFP, un porte-parole de l’hôpital où sont soignés les blessés graves a précisé qu’ils avaient été évacués par hélicoptère des lieux de l’accident.  

D’après l’agence TASS, l’appareil appartenait à une association qui promeut le sport et les forces armées russes.  

« L’avion faisait son quatrième vol de la journée et il était bien sûr en bon état », a soutenu le responsable de l’association dans la région, Viktor Chemokhanov, cité par TASS.