(Mytichtchi) Un incendie géant a touché jeudi une centrale thermique en banlieue de Moscou, avec des flammes de plus de 50 mètres de haut, faisant un mort et 13 blessés, selon les autorités russes.

Agence France-Presse

Un agent de sécurité de la centrale a trouvé la mort après n’être pas parvenu à quitter la zone à temps. Douze blessés légers ont reçu des soins sur place et un autre a été hospitalisé, ont annoncé les services de secours, cités par l’agence de presse Ria Novosti.

Le feu, qui a débuté vers 11 h (5 h à Montréal) dans un gazoduc alimentant la centrale dans son enceinte, s’est au total étendu sur une surface de plus de 1000 m2 et a également atteint un bâtiment administratif et un entrepôt. Les pompiers ont annoncé avoir maîtrisé sa progression dans l’après-midi.

« La station a réduit sa puissance à zéro, mais il n’y a aucun risque de coupures d’électricité pour les consommateurs. Des générateurs de secours ont été activés et la capacité de production » d’autres centrales « a été augmentée », a affirmé la société d’exploitation Mosenergo.

Les dégâts sont évalués à plus de 150 millions de roubles (3,1 millions de dollars canadiens). Une enquête pour violation des normes de sécurité a été ouverte.

Les flammes, visibles de Moscou, ont diminué en intensité après la coupure de l’approvisionnement du gazoduc, des nuages de fumée noire continuant pendant plusieurs heures de s’échapper du site.

Une habitante de la ville voisine de Mytichtchi, Sofia Fessenko, a raconté à la télévision russe que de l’eau chaude s’échappait des robinets d’eau froide depuis que l’incendie a commencé. « Nous avons vu de la fumée couvrir la moitié du ciel », a-t-elle témoigné.

Une cinquantaine de camions de pompiers ont été envoyés pour lutter contre l’incendie dans le village de Tchelobitievo, à quelques kilomètres de la capitale russe, a annoncé sur Twitter le maire de Moscou Sergueï Sobianine. Des hélicoptères et des trains destinés à la lutte anti-incendie ont également été mobilisés.

La centrale thermique numéro 27, qui fonctionne au gaz naturel, fournit en électricité et en chauffage les quartiers nord et nord-est de la tentaculaire capitale russe. Construite à partir de 1987 et achevée dans les années 2000, il s’agit de la centrale la plus moderne approvisionnant Moscou.