Source ID:; App Source:

La canicule se poursuit sur le nord de l'Europe

Dans la municipalité d'Etne, sur la côte ouest... (AP)

Agrandir

Dans la municipalité d'Etne, sur la côte ouest de la Norvège, le mercure a atteint 32,7 degrés Celsius mercredi, un record pour le mois de mai. Sur la photo, une plage norvégienne bondée.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
COPENHAGUE

La chaleur continue à fracasser des records dans le nord de l'Europe, incitant les Scandinaves à plonger dans les fjords bien avant le début officiel de l'été, le mois prochain.

Dans la municipalité d'Etne, sur la côte ouest de la Norvège, le mercure a atteint 32,7 degrés Celsius mercredi, un record pour le mois de mai.

Au Danemark, le mois de mai a déjà battu des records d'ensoleillement avec 348 heures enregistrées mercredi, et on devrait atteindre 360 heures jeudi. Le sommet précédent était de 347 heures.

Un record de température datant de de 1889 - date à laquelle l'Institut météorologique danois a commencé à enregistrer des températures - est susceptible d'être battu alors qu'une moyenne de 15-15,1 degrés pour mai devrait être enregistrée à la fin de la journée de jeudi. Le précédent record était de 13,8 degrés, a déclaré le porte-parole Mikael Scharling.

M. Scharling a expliqué à l'Associated Press que le temps chaud est attribuable à une zone de haute pression stationnaire sur le nord de l'Europe depuis le début du mois de mai.

M. Scharling a déclaré qu'il est trop tôt pour dire si la température du début de l'été est en quelque sorte liée au réchauffement climatique, et dit que «nous devons analyser cela beaucoup plus» en détail.

«Ce que nous pouvons dire c'est que nous avons vu des températures plus chaudes pour le mois de mai depuis 2000», at-il ajouté.

Les gens se sont trempés dans les ports et les fjords du sud de la Norvège, et des interdictions sur les feux ouverts à cause des forêts sèches et de l'herbe ont été publiées dans le sud de la Norvège et en Suède.

En Pologne et dans le nord de l'Allemagne, un mai inhabituellement chaud a été signalé avec des agriculteurs se plaignant des dommages causés par le temps sec à des cultures telles que l'huile de colza.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer