Source ID:; App Source:

Premier cas de grippe porcine en Europe

Un voyageur attend avec un masque dans un... (Photo: AP)

Agrandir

Un voyageur attend avec un masque dans un aéroport espagnol.

Photo: AP

Agence France-Presse
Mexico

Le premier cas avéré de grippe porcine en Europe, chez un jeune homme de retour du Mexique, a été détecté lundi en Espagne, tandis que d'autres cas suspects ont été enregistrés sur le continent.

Ce premier cas européen a été détecté chez un jeune de 23 ans, hospitalisé samedi soir dans la région de Castille-la-Manche, après un voyage au Mexique, a annoncé la ministre espagnole de la Santé, Trinidad Jiménez.

«Il a été confirmé que les tests du patient d'Almensa (sud-est) pour la grippe porcine ont été positifs», a annoncé la ministre, soulignant qu'il s'agissait pour l'heure de «l'unique cas» avéré en Europe pour un virus qui aurait déjà fait plus de 100 morts au Mexique (20 avérés).

L'Espagne comptait en outre une vingtaine d'autres cas suspects, pour lesquels on saura d'ici 24 à 48 heures s'ils sont porteurs ou non du virus A/H1N1, a précisé le numéro deux du ministère José Martinez Olmos.

Les malades, en observation à l'hôpital, «évoluent favorablement» et «répondent bien aux traitements», a souligné la ministre tandis que Madrid déconseille désormais de se rendre au Mexique.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a recommandé aux Espagnols de ne pas voyager au Mexique, «sauf en cas de nécessité».

A l'aéroport de Madrid où quatre liaisons quotidiennes sont assurés avec le Mexique, des passagers et des policiers ont été vus avec des masques de protection.

Ailleurs en Europe, dix cas suspects étaient comptabilisés lundi après-midi au Danemark et en Suède, trois en Grande-Bretagne, quatre en France et cinq en Suisse. En Italie, à Venise, un premier test s'est révélé négatif pour un autre cas suspect.

L'Union européenne a déconseillé lundi de se rendre au Mexique et aux Etats-Unis, les zones les plus affectées pour limiter les risques de contagion et a convoqué une réunion d'urgence pour jeudi.

Les citoyens européens «devraient éviter de voyager au Mexique et aux Etats-Unis, sauf besoin urgent pour eux», a déclaré la commissaire européenne à la Santé, Androulla Vassiliou.

Le foyer de l'épidémie se trouve au Mexique où le gouvernement fait état de 103 morts «probables». Sa présence est aussi avérée aux Etats-Unis, notamment dans les Etats du sud-ouest proches du Mexique, et au Canada.

Les ministres de la Santé de l'UE vont tenir une réunion extraordinaire jeudi pour faire le point sur les risques représentés par l'irruption de grippe porcine et les mesures éventuelles à prendre.

«La réunion aura lieu jeudi», a indiqué de son côté un porte-parole de la Commission européenne, Johannes Laitenberger, précisant que «la suggestion de la Commission a été acceptée par la présidence tchèque» de l'UE.

D'ici jeudi, la Commission européenne compte «préparer des propositions spécifiques pour d'éventuelles mesures à prendre» pour faire face à un risque de pandémie, selon un communiqué tchèque.

L'objet de la réunion sera «d'évaluer la menace possible représentée par l'irruption de la grippe porcine et de coordonner les efforts européens», selon la présidence tchèque.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a avancé à lundi une réunion pour relever éventuellement le niveau d'alerte sanitaire mondiale et a jugé inapproprié le terme «grippe porcine» (le virus n'ayant pas été isolé sur des animaux) préconisant l'appellation «grippe nord-américaine».




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer