L'équipe de campagne de Barack Obama a attaqué lundi son adversaire républicain Mitt Romney, donnant la parole à d'anciens ouvriers d'une aciérie ayant fait faillite sous sa responsabilité et qui l'accusent d'être un «destructeur d'emplois» et même un «vampire».

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans une vidéo diffusée sur l'internet et qui sera également télévisée dans les États de l'Iowa, du Colorado, de Pennsylvanie, de l'Ohio et de Virginie, des États qui pourraient décider du résultat de la présidentielle du 6 novembre, l'équipe Obama réfute l'argumentation de M. Romney selon qui son expérience dans le monde de l'entreprise fera de lui un bon président pour l'emploi des Américains.

>>> Réagissez sur le blogue de Richard Hétu

Cette publicité revient sur la fermeture d'une aciérie de Kansas City dans le Missouri, après son rachat par Bain Capital, la firme de capital-risque fondée par M. Romney. Les ouvriers y ont perdu leurs emplois, leur retraite et leur couverture sociale.

«Bain Capital est parti avec beaucoup d'argent grâce à cette usine. Nous considérons que Mitt Romney est un destructeur d'emplois», affirme ainsi John Wiseman, un ancien ouvrier de l'aciérie.

«C'était comme un vampire, il est venu et a aspiré notre vie», renchérit Jack Cobb, qui a lui aussi perdu son emploi après 31 ans dans cette usine qui avait fermé en 2001, engloutissant 750 postes.

«On aurait dit un vieil ami en train de saigner à mort», assure de son côté un autre ouvrier licencié, Joe Soptic, dans cette publicité qui montre la friche industrielle qu'est devenue l'aciérie.

Depuis qu'il a lancé sa campagne, M. Romney assure que son expérience d'entrepreneur et de «créateur d'emplois» est ce dont les États-Unis ont besoin pour relancer le marché du travail. Le taux de chômage officiel aux États-Unis est de 8,1 %, soit trois points de plus qu'avant le début de la crise en 2008.

Réagissant à cette publicité, l'équipe de M. Romney a dit se réjouir de pouvoir parler du thème de l'emploi, un secteur où le président sortant a échoué selon elle.

«Mitt Romney a contribué à créer plus d'emplois dans le secteur privé et en tant que gouverneur du Massachusetts que le président Obama pour le pays tout entier», a affirmé la porte-parole du candidat républicain, Andrea Saul.