Le président américain Donald Trump a loué mardi l'attitude du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un qu'il doit rencontrer prochainement, estimant qu'il avait été «très ouvert» et avait eu un comportement «très honorable».

AGENCE FRANCE-PRESSE

Assurant que la Corée du Nord souhaitait que leur sommet ait lieu «dès que possible», le locataire de la Maison-Blanche a réaffirmé sa conviction qu'un accord avec Pyongyang serait bon pour les États-Unis mais aussi pour «le monde».

«Nous avons de très bonnes discussions», a poursuivi M. Trump, affichant son optimisme sur le sommet historique à venir avec celui dont il a par le passé dénoncé avec véhémence le comportement.

«Il a vraiment été très ouvert et a eu, je pense, une attitude très honorable d'après tout ce que nous voyons», a-t-il poursuivi en évoquant l'homme fort de Pyongyang.

«Beaucoup de promesses ont été faites par la Corée du Nord au fil des années mais ils n'ont jamais été dans cette position», a encore dit M. Trump, sans donner d'indications ni sur la date exacte ni sur le lieu de cette rencontre, objet d'intenses spéculations.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a annoncé samedi que le pays cessait ses essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques intercontinentaux, jugeant que le site d'essais nucléaires de Punggye-ri allait fermer, car il avait «rempli sa mission». Il n'a toutefois pas évoqué le démantèlement de l'arsenal nucléaire de Pyongyang.