Les Forces armées canadiennes ont envoyé deux avions de reconnaissance Aurora pour patrouiller la Méditerranée au large des côtes libyennes.

Mis à jour le 24 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE



Ces deux appareils se joignent à sept avions de chasse CF-18 et à une frégate canadienne, qui prennent part à la campagne décidée par les Nations unies pour protéger les civils des attaques des forces loyales au colonel Mouammar Kadhafi.

Les avions Aurora, qui proviennent des bases de Comox, en Colombie-Britannique, et de Greenwood, en Nouvelle-Écosse, disposent d'une autonomie de vol de 17 heures.

Les appareils rejoignent ainsi le NCSM Charlottetown et d'autres navires de la coalition pour empêcher l'envoi d'armes et de mercenaires en Libye.

Le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, a déclaré jeudi que la mission «évoluait».

Mercredi, des chasseurs canadiens ont participé à des attaques aériennes de la coalition qui ont détruit un dépôt de munitions et aidé à faire reculer les chars de Kadhafi près de la ville de Misrata, la troisième plus importante du pays.

Des rapports émis la semaine dernière depuis cette ville de 500 000 habitants indiquent que des civils innocents se font tirer dessus dans les rues, tandis que les soldats du colonel Kadhafi tentent de reprendre le contrôle.