(Los Angeles) Un tunnel long de 530 mètres, reliant la ville américaine de San Diego en Californie à la ville mexicaine de Tijuana, a été découvert par la police américaine à la suite d’une enquête pour trafic de drogues, a annoncé la justice américaine lundi.

Publié le 17 mai
Agence France-Presse

Creusé à une profondeur de plus de 18 mètres, le souterrain transfrontalier comportait « des cloisons renforcées, un système de rails, de l’électricité, et un système de ventilation » sur 1,2 m de large, détaille le communiqué du bureau du procureur fédéral américain pour le district sud de Californie.

Le communiqué annonce également que six personnes résidant aux États-Unis ont été inculpées « pour association de malfaiteurs dans le trafic de 799 kg de cocaïne ». Outre la cocaïne, les autorités ont également saisi quelque 74 kg de métamphétamine et 1,5 kg d’héroïne.

Le tunnel a été découvert vendredi par des agents du département de la Sécurité intérieure des États-Unis à la suite d’une opération de surveillance devant une maison qui, par le passé, avait déjà servi pour entreposer des drogues.

En observant les allées et venues des suspects, les agents sont arrivés à un entrepôt situé à 90 m de la frontière avec le Mexique. Après avoir inspecté le bâtiment, ils sont tombés sur l’entrée de ce tunnel, creusée à même le sol de ciment.

« Il n’y a plus de lumière à la fin de ce narco-tunnel », a déclaré le procureur fédéral Randy Grossman dans le communiqué.

« Nous supprimerons tous les passages souterrains de contrebande que nous trouverons afin d’empêcher les drogues illicites d’atteindre nos rues et de détruire nos familles », a-t-il ajouté.

Des souterrains sous la frontière américano-mexicaine sont fréquemment creusés par les trafiquants pour faire passer des migrants attirés par le « rêve américain », ou de la drogue vers les États-Unis, principal pays consommateur de cocaïne sud-américaine au monde.

Selon les autorités américaines, plus de 90 tunnels ont été découverts rien que dans le district sud de Californie depuis 1993. Sur ces 90, 27 étaient considérés comme « sophistiqués », le dernier en date ayant été découvert en mars 2020.