(Mexico) Un jeune Espagnol est mort et une femme est portée disparue au Mexique, dans l’État de Jalisco (ouest), après le passage de l’ouragan Nora, rétrogradé dimanche « tempête tropicale », ont annoncé les autorités locales.

Agence France-Presse

Ce jeune, un mineur disparu dans l’effondrement d’un hôtel de la station balnéaire de Puerto Vallarta, « a été retrouvé sans vie », a déclaré le gouverneur de Jalisco, Enrique Alfaro, dans un communiqué.

En outre, « une femme a disparu, emportée avec sa voiture lorsque les fleuves Cuale et El Pitillal ont débordé de leur lit », a précisé de son côté l’Unité de protection civile.

Rétrogradée « tempête tropicale », Nora se déplace toujours « vers le nord-ouest, près de la côte du centre ouest du Mexique », a souligné le Centre américain des ouragans (NHC), provoquant « des fortes pluies et des inondations ».

Dimanche à 18 h GMT, Nora se trouvait à 135 km de Mazatlán (Sinaloa) et à 300 km du Cap Saint-Luc (Basse-Californie), a précisé le NHC, se déplaçant vers le nord-ouest à 20 km/h avec des vents pouvant atteindre 110 km/h, selon la même source.

Nora poursuivra sa route au cours des prochains jours « le long des côtes du Mexique et tout près d’elles ».

Alors un ouragan, Nora avait touché terre à 0 h GMT dans les environs de Tomatlan (Jalisco), avant de poursuivre sa trajectoire vers le Nayarit.  

Nora avait provoqué dans la nuit des dégâts dans le Jalisco, surtout à Cihuatlan, les autorités précisant dimanche que « quelque 500 maisons avaient été touchées par le débordement du cours d’eau El Pedregal à San Patricio, Melaque y Villa Obregon ».

Les autorités du Jalisco avaient appelé les habitants à rester chez eux, et l’aéroport international de Puerto Vallarta est fermé depuis samedi après-midi.

Au total, 15 abris ont été mis en place et des secouristes déployés afin de venir en aide aux populations.

Il y a une semaine, le Mexique avait subi le passage de l’ouragan Grace, qui avait touché terre à Veracruz (est) en tant qu’ouragan de catégorie 3.  

Le passage de Grace a fait onze morts dans cet État et dans celui de Puebla (centre). Des dégâts ont été enregistrés dans le centre et l’est du pays, avec des toitures arrachées, des routes endommagées et des coupures de courant.

Grace avait touché le Mexique à deux reprises, une première fois sur la côte caribéenne sans faire de victime ni dégât majeur, puis deux jours plus tard, devenu un ouragan « majeur » de catégorie 3, il a frappé l’État de Veracruz avec des vents de 205 km/h, avant de s’affaiblir et de s’éloigner dimanche vers le Pacifique.