(Bogota) La Colombie a adopté mercredi une loi garantissant l’accès gratuit et universel à la vaccination contre la COVID-19 à partir de 2021.

Agence France-Presse

Le président Ivan Duque a signé la loi qui a été votée par le Congrès et qui permet l’accès gratuit aux vaccins « pour tous les Colombiens ».

La loi autorise également le gouvernement à s’engager dans des partenariats multilatéraux pour les obtenir.

Un conseil technique évaluera les éventuels effets secondaires de la stratégie de vaccination contre la COVID-19.

Fin novembre, le ministère de la Santé a annoncé que le pays aura accès à 20 millions de doses grâce au programme international Covax, lancé par l’OMS et dont l’objectif est d’aider à assurer un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19.

Le gouvernement de Duque a également assuré qu’il menait des négociations avec différentes entreprises pharmaceutiques.

La campagne de vaccination pourrait débuter au premier trimestre 2021 et concerner en priorité les personnels de santé, les adultes de plus de 60 ans et les personnes avec des comorbidités telles que le diabète ou des maladies rénales et cardiaques.

La Colombie, quatrième économie d’Amérique latine, a détecté le premier cas de coronavirus sur son territoire le 6 mars et a imposé un confinement strict le 25 mars, avant de l’assouplir afin de contrecarrer l’effondrement de l’économie.  

Depuis le 1er septembre, le pays de 50 millions d’habitants mise sur une stratégie basée sur la responsabilité individuelle et l’utilisation généralisée des masques dans les espaces publics.

La Colombie compte près de 1,4 million de cas et plus de 38 300 morts.