(La Paz) Luis Arce, le candidat de la gauche et dauphin de l’ancien chef de l’État Evo Morales, a remporté dimanche les élections en Bolivie dès le premier tour avec 52,4 % des voix, selon un sondage de sortie des urnes diffusé par la chaîne privée Unitel.  

Agence France-Presse

L’ancien ministre de l’Économie devance de plus de 20 points son principal rival, le centriste Carlos Mesa (31,5 % des voix), et assure le retour au pouvoir du Mouvement vers le socialisme (MAS) après la démission en novembre 2019 d’Evo Morales, accusé par l’opposition de fraude électorale.