(Guadalajara) Au moins 215 corps ont été découverts entre janvier et mai dans neuf fosses communes clandestines situées dans les environs de Guadalajara, dans l’État de Jalisco (ouest du Mexique), a annoncé samedi le procureur de cet État.

Agence France-Presse

Quelque 157 corps ont été exhumés en janvier et 58 autres au cours des mois de mars, avril et mai, a précisé le procureur, Gerardo Octavio Solis, lors d’une conférence de presse en visioconférence.

Cinq autres fosses communes doivent encore être analysées et le nombre de cadavres pourrait donc augmenter, a-t-il ajouté.

Les activités criminelles au Mexique n’ont pas connu de trêve en dépit de l’épidémie de coronavirus.

Des experts et des défenseurs des droits de l’homme attribuent en grande partie la violence qui ravage le Mexique à l’offensive militaire lancée contre le crime organisé depuis 2006.

Depuis cette date, quelque 287 000 assassinats ont été répertoriés dans le pays, sans qu’il soit néanmoins possible de faire le décompte de ceux liés à cette guerre contre les mafias criminelles.