Un séisme de magnitude 7,5 a frappé vendredi l'est de l'Équateur, près de la frontière avec le Pérou, ont annoncé les services géologiques américains.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La secousse s'est produite à 17 kilomètres de la ville de Montalvo, à une profondeur de 132 kilomètres, a ajouté l'USGS.

La plupart des tremblements de terre majeurs enregistrés en Amérique du Sud surviennent à une profondeur inférieure ou égale à 70 km, ont précisé ces services.

Aucune victime n'a pour le moment été signalée, ont de leur côté fait savoir les autorités équatoriennes, selon lesquelles le séisme a eu lieu à 5 h 17 (heure locale et de Montréal) dans la province amazonienne de Morona Santiago.

Une réplique de magnitude 6 de cette secousse a secoué la même zone, a annoncé l'Institut de géophysique équatorien.

Un autre tremblement de terre, de magnitude 5,9 et sans lien avec le premier, d'après les autorités, a frappé la province côtière de Guayas.

« À l'heure actuelle, n'ont été rapportés que quelques bris de vitres », a quant à lui dit à la chaîne de télévision ECTV Tarcisio Ojeda, le maire de Macas, la capitale de la province de Morona Santiago.

« Les informations préliminaires [...] ne font pas état de dégâts majeurs » dans les environs de cette ville, comme du reste dans la province de Guayas, a renchéri le président de l'Équateur, Lenin Moreno.  

L'Institut océanographique de la Marine (INOCAR) a souligné sur son compte Twitter qu'aucune des trois secousses n'avait été susceptible de provoquer un tsunami.

En avril 2016, un séisme de magnitude 7,8 avait fait 673 morts en Équateur.