Le président du Parlement européen, l'Italien Antonio Tajani, a dénoncé jeudi le « régime illégitime » de Nicolas Maduro au Venezuela, dont il a demandé le départ, et a annoncé avoir exprimé le soutien du Parlement européen au président de l'Assemblée Juan Guaido.

Mis à jour le 24 janv. 2019
AGENCE FRANCE-PRESSE

« Face au mécontentement général, Maduro doit partir maintenant », a soutenu dans un communiqué Antonio Tajani, membre du Parti Populaire Européen (PPE, conservateur).

« Il est clair que le peuple vénézuélien en a assez du régime illégitime de Maduro, qui n'a pas gagné la présidence lors d'élections libres et équitables et s'accroche au pouvoir en emprisonnant l'opposition », a ajouté M. Tajani.

Le président du Parlement européen a annoncé s'être entretenu par téléphone avec le Président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Juan Guaido, et lui avoir « réitéré le soutien du Parlement européen ».

« Le Président Juan Guaido est le seul interlocuteur institutionnel au Venezuela parce que c'est lui qui jouit de la légitimité démocratique. Juan Guaido s'est autoproclamé mercredi » président « par interim du Venezuela.

Le Parlement européen examinera la situation au Venezuela lors de sa session plénière la semaine prochaine dans son hémicycle à Bruxelles et adoptera une nouvelle résolution d'urgence sur ce sujet, a précisé Antonio Tajani.

Il s'agit de la neuvième résolution sur le pays depuis le début de la législature, a-t-il précisé soulignant qu' » aucun autre pays n'avait reçu ce genre d'attention « .