Source ID:fa6ec7682ced3fb2ba03b47b00650e1f; App Source:StoryBuilder

Un avion se pose d'urgence au Guyana, plusieurs Canadiens à bord

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Georgetown

Tous les passagers canadiens à bord d'un vol à destination de Toronto qui a éprouvé un ennui mécanique au départ du Guyana n'ont subi aucune blessure lorsque leur avion a débordé de la piste d'atterrissage en retournant d'urgence à l'aéroport de Georgetown.

Le porte-parole d'Affaires mondiales, Philip Hannan, a précisé que 82 citoyens canadiens se trouvaient à bord du vol OJ256 du transporteur Fly Jamaica Airways à destination de Toronto lorsque l'appareil est revenu atterrir d'urgence à l'aéroport Cheddi Jagan de Georgetown, le principal aéroport international du Guyana. Au cours de la manoeuvre, l'aile droite et le moteur de l'avion ont été endommagés.

Les responsables de la compagnie aérienne ont précisé que deux des 128 passagers de l'avion avaient été transportés à l'hôpital par précaution, mais Affaires mondiales a confirmé que tous les Canadiens à bord s'en étaient tirés indemnes. Un porte-parole a déclaré qu'une assistance consulaire serait offerte à ceux qui en auraient besoin.

Invor Bedessee, un passager de Toronto, a écrit sur Facebook que 15 minutes après le décollage, le commandant de bord avait annoncé un problème hydraulique et le retour de l'avion à Georgetown. Selon M. Bedessee, le capitaine a ensuite largué le carburant et s'est posé.

Le porte-parole de la compagnie aérienne, Carl Bowen, a déclaré que le Boeing 757-200 était rentré à l'aéroport moins de 20 minutes après son décollage vers 2 h 10, heure locale, mais qu'il avait dépassé la piste à l'atterrissage. M. Bowen a indiqué que deux passagers âgés avaient été transportés à l'hôpital par précaution, et que l'avion avait été évacué en toute sécurité. « Nous prenons d'autres dispositions pour transporter les passagers par avion », a-t-il déclaré.

L'aéroport a aussi indiqué sur sa page Facebook que les blessures ne mettaient pas la vie des deux passagers en danger, mais n'a pas fourni d'autres détails sur l'accident.

Des images publiées sur la page Facebook de l'aéroport et sur divers sites montrent que l'avion semble avoir franchi une clôture grillagée, un moteur incliné vers le haut et reposant sur la clôture. Les glissières gonflables d'urgence sont déployées depuis les deux portes avant.

Le ministre guyanais de l'Infrastructure publique, David Patterson, devait fournir vendredi un rapport détaillé sur l'accident. L'aéroport a également mis en place une ligne téléphonique pour les proches des passagers qui voudraient obtenir des informations.

Il ne s'agit pas du premier accident à survenir sur le plus grand aéroport du Guyana, pays d'Amérique du Sud à l'est du Venezuela, sur l'Atlantique. En juillet 2011, un Boeing 737-800 de Caribbean Airlines, basé à Trinidad, s'était écrasé à Cheddi Jagan après avoir atterri trop loin sur une piste et épuisé l'espace de freinage ; l'accident avait fait plusieurs blessés. La piste faisait alors 2255 mètres de long, mais elle a été allongée depuis à 3048 mètres.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer