Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a encouragé samedi les Haïtiens à participer dans le calme à des «élections crédibles, inclusives et transparentes», à la veille du scrutin législatif de dimanche.

Publié le 8 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Ces élections tant attendues constituent une étape majeure pour la démocratie en Haïti», souligne M. Ban dans un communiqué. «Des élections crédibles, inclusives et transparentes sont la clé de la stabilité et de la promotion d'une démocratie dynamique à long terme».

M. Ban «exhorte les partis politiques, les candidats et leurs partisans à faire campagne pacifiquement et à résoudre les différends qui peuvent surgir par le dialogue et les procédures légales établies».

Il invite «tous les Haïtiens à participer et à exercer leur droit de vote démocratique».

«L'ONU se tient aux côtés du peuple haïtien et continuera d'apporter son plein soutien à ce processus important», conclut le communiqué.

Dimanche se tiendra le premier tour des élections législatives, suivi en octobre par le second tour. Une élection présidentielle est aussi programmée les 25 octobre et 27 décembre.

En raison d'une crise profonde entre le pouvoir exécutif et l'opposition, aucune élection n'a pu être organisée en Haïti depuis près de quatre ans. Le pays, miné par une extrême pauvreté, doit donc renouveler en moins de six mois la quasi-totalité de ses élus.

Les six millions et demi d'électeurs vont devoir choisir l'ensemble des députés, des maires et des élus locaux ainsi que les deux tiers du Sénat.

L'ONU maintient une Mission de stabilisation en Haïti (MINUSTAH) forte de plus de 8000 personnes dont 6800 soldats et policiers, mais a réduit progressivement ses effectifs pour tenir compte de l'amélioration de la sécurité.