La police fédérale mexicaine a arrêté un délinquant présumé accusé d'avoir ordonné et participé à plus de 200 homicides, a annoncé mardi la Commission nationale de sécurité (CNS).

Publié le 10 déc. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Capturé avec deux autres hommes dans l'État de Jalisco (ouest), Felipe Viveros Garcia, âgé de 30 ans, «a ordonné et participé à plus de 200 homicides commis contre des victimes d'enlèvement, des membres de groupes rivaux et des vendeurs de drogue», selon un communiqué de la CNS.

Les trois détenus feraient partie d'un même groupe criminel spécialisé dans les rapts dans les États de Jalisco et de Guerrero (sud). Ils sont également soupçonnés d'extorsion d'argent à l'encontre de «divers responsables de l'État de Jalisco».

Les deux complices de Viveros Garcia étaient chargés en particulier d'assurer la sécurité du gang et de recueillir des informations sur les activités des autorités.

Plus de 77 000 personnes sont mortes à la suite de violences liées au crime organisé au cours des sept dernières années. Le président Enrique Peña Nieto, au pouvoir depuis un an, s'est engagé à faire reculer cette violence, mais tandis que le chiffre des homicides a légèrement diminué, le nombre des enlèvements a augmenté.

Au cours du dernier mois, les autorités ont découvert 64 corps dans des charniers dans l'État du Jalisco.

Les autorités de l'État du Guerrero ont annoncé lundi que les corps démembrés de huit membres d'une même famille, âgés de 18 à 40 ans, ont été retrouvés vendredi dans des sacs en plastique à Teloloapan.

«Bien que les corps ne soient pas entiers, il a été possible de les identifier», a indiqué un fonctionnaire du parquet de l'État du Guerrero.

Les victimes avaient été enlevées jeudi par une bande d'hommes armés. Trois autres membres de cette famille, dont une fillette de huit ans, avaient été également kidnappés, mais on ignore où ils se trouvent et quel est leur sort à l'heure actuelle.