Le président cubain Raul Castro a évoqué vendredi, de manière inattendue, la possibilité de quitter son poste, déclarant qu'il commence à se faire vieux et qu'il a le droit de prendre sa retraite.

ASSOCIATED PRESS

Il n'a toutefois pas indiqué si une telle décision est imminente.

Le leader cubain doit être assermenté pour un nouveau mandat de cinq ans dimanche. Il a promis que le discours qu'il prononcera à cette occasion sera «intéressant».

M. Castro a fait ces commentaires lors d'une discussion informelle avec le premier ministre Dimitri Medvedev, alors qu'ils visitaient ensemble un mausolée dédié aux soldats soviétiques qui sont morts à travers le monde.

Le président cubain a déjà évoqué son désir d'instaurer une limite de deux mandats consécutifs pour tous les postes au sein du gouvernement. Ce prochain mandat pourrait donc être son dernier, et il aurait 86 ans quand il prendra fin en 2018.

Le départ éventuel de Raul marquera la fin de plus de 50 ans de règne ininterrompu de la part des frères Castro à Cuba.