Au moins sept personnes sont mortes et 17 ont été blessées dans l'effrondrement jeudi soir du toit d'un supermarché à Neuquen, dans le sud de l'Argentine, tandis que les opérations de déblaiement et de recherche continuaient, ont annoncé samedi soir les autorités locales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bilan précédent faisait état de cinq morts, dix-sept blessés et trois disparus.

Les deux nouveaux corps sortis des décombres sont ceux de deux enfants de trois et cinq ans qui faisaient les courses avec leur tante, a-t-on précisé de même source.

«La liste définitive est de sept morts, mais les travaux de déblaiement et de recherche vont continuer jusqu'à ce que nous ayons fini de dégager les décombres», a déclaré le ministre à la Coordination du gouvernement provincial, Gabriel Gastaminza, lors d'une conférence de presse.

M. Gastaminza avait indiqué samedi à l'agence Telam que les recherches se poursuivaient pour retrouver trois personnes disparues».

Parmi les disparus, figuraient les deux garçonnets de 2 et 5 ans retrouvés morts et qui accompagnaient leur tante, également morte dans la catastrophe, lorsque le toit s'est effondré à une heure où le supermarché était rempli de clients.

Dix-sept personnes blessées ont été secourues mais toutes ont pu rentrer chez elles après avoir reçu des soins, a indiqué à la presse une source des services de santé.

«Plus de cent secouristes dégagent les décombres» a indiqué Ruben Elias, le chef de la défense civile de la ville de Neuquen, située à 1150 km au sud-ouest de Buenos Aires, pour qui les travaux de secours devraient durer «encore au moins une journée».

L'accident est survenu jeudi soir, juste avant la fermeture du supermarché, lorsqu'un bâtiment en construction attenant s'est écroulé, endommageant la structure soutenant le toit, selon un responsable de la ville, Marcelo Bermudez.

Neuquen compte 300 000 habitants et est la capitale de l'État du même nom où l'économie repose sur l'agriculture, le tourisme et l'exploitation des hydrocarbures.