Source ID:; App Source:

La propagation de la grippe porcine ne peut pas être contenue

Le nouveau virus de la grippe porcine s'étend et ne peut pas être contenu, ont... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
Washington

Le nouveau virus de la grippe porcine s'étend et ne peut pas être contenu, ont indiqué samedi les autorités sanitaires américaines, mettant en garde contre la survenue de nouveaux cas.

«Avec des infections dans de nombreuses communautés comme celles auxquelles nous assistons, nous ne pensons pas qu'il soit possible de contenir»  l'épidémie, a estimé Anne Schuchat de la direction des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), lors d'une conférence de presse téléphonique. «Nous n'en sommes pas au point où nous pouvons maintenir ce virus en un seul endroit. Maintenant que nous avons une vision plus large, je m'attends vraiment à ce que nous découvrions plus» de cas, a-t-elle ajouté.

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi avoir diagnostiqué un huitième cas humain de grippe porcine sur un enfant vivant en Californie (ouest).

Le virus de la grippe porcine, qui a causé la mort de vingt personnes au Mexique, a «clairement un potentiel pandémique», a averti samedi l'Organisation mondiale de la santé tandis qu'à Mexico les autorités soulignaient qu'aucun nouveau décès n'était survenu depuis 24 heures.

Mme Schuchat a expliqué que les CDC concentraient leurs efforts sur les risques de contagion du virus. «Nous sommes inquiets et c'est pourquoi nous travaillons d'arrache-pied sur des fronts multiples», a-t-elle ajouté.

«Il est clair que ça s'est étendu, et c'est pour cela que nous vous informons que nous ne pouvons pas contenir la propagation», a affirmé Mme Schuchat aux journalistes.

Des responsables des CDC ont aidé les autorités sanitaires mexicaines à tester de nouveaux spécimens du virus et ont fourni une aide épidémiologique dans le cadre de l'OMS. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont également envoyé des équipes dans le sud de la Californie (ouest) où six cas de grippe porcine ont été rapportés.

Pour évaluer la propagation du virus, les États-Unis et le Mexique utilisent un système de surveillance des maladies infectieuses pré-existant le long de la frontière, afin de détecter la grippe chez les personnes souffrant d'insuffisances respiratoires.

Selon Mme Schuchat, ce système a permis de détecter deux cas.

Vendredi, les autorités mexicaines ont lancé une large campagne pour prévenir la propagation du virus, recommandant aux gens d'éviter les rassemblements publics.

Selon les CDC, les analyses montrent qu'au Mexique, les victimes sont mortes de la même nouvelle souche du virus de la grippe porcine qui a affecté huit personnes au Texas (sud) et en Californie (ouest) qui ont ensuite guéri. De même source, aucun vaccin n'existe pour protéger les hommes contre la grippe porcine mais il en existe un pour protéger les porcs.

Mme Schuchat a précisé que des mesures étaient prises pour produire un vaccin, au cas où ça deviendrait nécessaire, mais a averti qu'une telle production prenait souvent «des mois».




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer