L'offensive de l'armée israélienne à Gaza lancée il y a plus de deux semaines a été baptisée Bordure protectrice. Celle de novembre 2012 s'appelait quant à elle Pillier de défense. Le nom officiel de Tsahal est Forces de défense israéliennes (FDI). Toutes ces appellations réfèrent à une armée qui agit pour se défendre et non à une force offensive. Une image loin de la réalité, dénonce un ancien militaire israélien.

LA PRESSE

Pour Yehuda Shaul, ancien fantassin de Tsahal, bons nombres d'opérations militaires qu'il a menées - présentées comme défensives et préventives - étaient en fait des offensives.

Il se souvient notamment que l'actuel ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon, chef d'état-major à l'époque où M. Shaul faisait son service militaire, appelait les jeunes soldats à «brûler la conscience palestinienne».

Une lettre ouverte à lire sur lemonde.fr