Bien que la secrétaire d'État sortante Hillary Clinton jouisse d'une popularité sans précédent, elle que plusieurs voient déjà devenir le 45e président (la première présidente) des États-Unis, son prénom est l'un des moins prisés au pays de l'oncle Sam, voire «le prénom de bébé le plus impopulaire de l'histoire des États-Unis», selon la biostatisticienne Hilary Parker, à qui l'on ne peut pas reprocher de prêcher pour sa paroisse.

Publié le 31 janv. 2013
LA PRESSE

Le prénom de l'ex-Première dame n'a pas toujours été aussi honni. C'est à partir de 1992 que la cote de popularité des Hillary a chuté drastiquement. Le nombre de bambines baptisées Hillary décline pour atteindre en 1994 une régression de 61 %, en seulement deux ans.

La raison? 1992 est l'année où Bill Clinton a été élu à la Masion-Blanche propulsant du même coup Hillary Clinton dans l'espace public. Une Première dame qui préférait s'accomplir professionnellement que «de rester à la maison et faire des biscuits», pour la paraphraser. Une déclaration qui n'a visiblement pas plus aux Américains.

À lire et à voir sur slate.fr et hilaryparker.com