Bien souvent, une image vaut mille mots

LA PRESSE

L'ONG Human Rights Watch mise sur cette maxime pour montrer au monde les conséquences d'affrontements armés sur les populations. L'ONG veut utiliser des images satellites des régions décimées par la guerre pour tenter de faire changer les choses.

À lire sur le courrierinternationnal.com