Encore une cravate reçue en cadeau pour Noël? Un pyjama qui ne convient pas? Un chandail de loup ou un support à bananes indésirables?

LA PRESSE

Qu'à cela ne tienne, vous pouvez revendre vos cadeaux mal-aimés sur internet. Un Français sur deux est d'ailleurs prêt à le faire.

À lire sur lefigaro.fr