La danseuse orientale Sama Al-Masri s'était déjà attaquée aux Frères musulmans à l'aide d'une vidéo lancée sur YouTube, il y a quelques semaines. Aujourd'hui, elle revient à la charge avec une nouvelle chanson où elle critique le président Morsi et son nouveau projet de Constitution.

LA PRESSE

Dans sa chanson coup-de-poing, la militante égyptienne reproche notamment au président islamiste de ne pas tenir sa promesse électorale où il jurait «d'écouter les femmes».

À lire et à voir sur courrierinternational.com