Trois options s'offrent au procureur new-yorkais Cyrus Vance dans l'affaire Dominique Strauss-Kahn: soit l'abandon complet des accusations contre l'ancien patron du FMI, négocier une entente hors cours avec le camp DSK ou encore aller en procès.

Publié le 28 juill. 2011
CYBERPRESSE

Mais pour plusieurs experts, uniquement deux scénarios sont réellement envisageables. Un accord entre Me Vance et les avocats de DSK semblant plus qu'improbable pour les initiés.

À lire sur lefigaro.fr