(Genève) L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a enregistré un record absolu de nouveaux cas de COVID-19 dans le monde pour la journée de samedi, selon son tableau de bord de la pandémie actualisé dimanche.

Agence France-Presse

L’agence de l’ONU a reçu notification de 660 905 nouveaux cas pour la journée de samedi.

Le précédent record datait de vendredi, avec 645 410 nouveaux cas, après celui du 7 novembre, avec 614 013 nouveaux cas.  

Samedi, la région Amériques de l’OMS a également enregistré un record quotidien, avec 269 225 nouveaux cas confirmés.

Les chiffres communiqués à l’OMS tendent à atteindre un pic les vendredi, samedi et dimanche, et à baisser les mardi et mercredi.

Selon les chiffres de l’organisation, plus de 53,7 millions de cas confirmés ont été recensés depuis le début de la pandémie, et plus de 1,3 million de personnes y ont perdu la vie.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a prévenu vendredi qu’il restait « un long chemin à parcourir » avant de parvenir à maîtriser le coronavirus au niveau mondial.

PHOTO POOL NEW, ARCHIVES REUTERS

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus

Autre record, pour la première fois, l’OMS a enregistré plus de 9500 morts sur trois jours consécutifs : 9928 décès jeudi, 9567 vendredi et 9924 samedi.

Le bilan de jeudi est le plus élevé depuis les 10 012 morts du 15 août, et le troisième le plus élevé depuis le début de la pandémie

« Aucun pays ne peut dire qu’il était assez préparé face à la COVID-19 », a lancé M. Tedros vendredi, demandant que chaque « avancée scientifique » bénéficie à tous les pays et soulignant que la pandémie pouvait être contenue même sans vaccin – à condition de prendre les mesures adaptées.