(Paris) La pandémie causée par le nouveau coronavirus a fait au moins 1 002 036 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 33 162 930 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie et au moins 22 752 300 personnes sont aujourd’hui considérées comme guéries.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de dimanche, 3696 nouvelles morts et 251 452 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde (1039), le Brésil (335) et les États-Unis (257).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 204 762 décès pour 7 116 456 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 2 766 280 personnes ont été déclarées guéries.  

Après les États-Unis, les pays les plus endeuillés sont le Brésil avec 141 741 morts pour 4 732 309 cas, l’Inde avec 95 542 morts (6 074 702 cas), le Mexique avec 76 430 morts (730 317 cas) et le Royaume-Uni avec 41 988 morts (434 969 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, soit 98 pour 100 000 habitants, suivi par la Belgique (86), la Bolivie (67), l’Espagne (67), et le Brésil (67).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 85 372 cas (21 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4634 décès (0 nouveau), et 80 553 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient lundi à 7 h 341 616 décès pour 9 210 942 cas, l’Europe 230 135 décès (5 293 625 cas), les États-Unis et le Canada 214 069 décès (7 269 515 cas), l’Asie 135 485 décès (7 958 712 cas), le Moyen-Orient 44 619 décès (1 936 520 cas), l’Afrique 35 158 décès (1 462 110 cas), et l’Océanie 954 décès (31 512 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

1 002 036 morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 002 036 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 7 h.

Les États-Unis sont le plus le plus touchés tant en nombre de morts (204 762) que de cas (7 116 456). Suivent le Brésil, l’Inde, le Mexique et le Royaume-Uni.

Inde : 6 millions de cas

L’Inde a franchi lundi la barre des six millions de cas officiellement répertoriés.

Le pays pourrait, dans les prochaines semaines, dépasser les États-Unis pour devenir le pays au monde comptant le plus d’infections recensées.

Avec près de 100 000 décès, l’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, enregistre un taux de décès bien inférieur aux Américains (205 000) et aux Brésiliens (140 000).

Allemagne : évolution « très préoccupante »

« L’évolution du nombre d’infections est très préoccupante » en Allemagne, s’alarme le porte-parole du gouvernement.

Angela Merkel évoque le risque d’enregistrer à ce rythme en décembre « 19 200 cas » supplémentaires chaque jour, contre environ 2000 actuellement et craint une perte de contrôle de l’épidémie cet hiver.

France : 100 milliards d’euros pour la relance

Cent milliards d’euros dont 37,4 milliards de subventions européennes : le plan de relance 2021, conçu pour soutenir l’économie française mise à terre par la pandémie, est présenté lundi au Parlement.

Le gouvernement table sur un rebond du produit intérieur brut (PIB) de 8 % en 2021, après une contraction historique prévue de 10 % cette année.

G20 virtuel

L’Arabie saoudite, pays hôte du G20, a annoncé que le sommet se tiendrait virtuellement les 21 et 22 novembre et serait présidé par le roi Salmane ben Abdel Aziz Al-Saoud.

Grèce : des cas sur la première croisière

Dans le premier bateau de croisière à accoster en Grèce depuis le confinement, une douzaine de membres d’équipage ont été testés positifs au coronavirus.

Quelque 150 des 666 membres d’équipages ont subi un test dont une douzaine se sont révélés positifs. Ils ont été isolés à bord du navire.

Tokyo-2020 : la flamme repartira le 25 mars 2021

Le relais de la flamme olympique pour Tokyo-2020 débutera le 25 mars 2021 dans la région de Fukushima.

La flamme, allumée en Grèce, est à Tokyo depuis mars dernier et le report des Jeux en raison du coronavirus.

Elle voyagera dans les 47 préfectures du Japon avec la volonté de mettre en lumière la reconstruction dans les régions dévastées par la catastrophe nucléaire survenue après le tsunami de 2011.

Mort, mais réélu

Mort il y a 11 jours du coronavirus, le maire sortant de Deveselu, une commune du sud de la Roumanie, a été réélu haut la main dimanche. Après la clôture du scrutin, les villageois se sont rendus sur sa tombe pour célébrer sa victoire.