Je vous ai parlé récemment de la résurgence du Ku Klux Klan aux États-Unis. Il y a bien pire, s'il faut se fier à cet article publié à la une du New York Times aujourd'hui: la résurgence d'Al-Qaeda au Pakistan. Selon des sources américaines, les chefs du réseau terroriste ont repris pied dans les régions tribales du Nord-Waziristan, où ils planifient des attaques en Afghanistan et ailleurs dans le monde.Oussama ben Laden, le commanditaire du 11 septembre, ne serait pas impliqué directement dans cette résurgence. Mais tout se déroule comme il le souhaite, grâce au travail de son bras droit, Ayman al-Zawari et de ses lieutenants. Ceux-ci ont ouvert de nouveaux camps d'entraînement qui accueillent des groupes de 10 à 20 djihadistes.

Richard Hétu

Al-Qaeda a pris des coups en Afghanistan après le 11 septembre 2001. Cinq ans plus tard, il retrouverait ses forces au Pakistan. J'emploie ici le conditionnel car les sources anonymes du New York Times ne sont pas infaillibles.