Que se passe-t-il lorsqu'une école dangereuse du Bronx, fréquentée par des élèves noirs et latinos, se retrouve avec un nouveau principal issu de la communauté hassidique de Crown Heights, à Brooklyn? C'est le choc culturel, suivi d'un succès scolaire étonnant qui fait aujourd'hui l'objet d'un article à la une du New York Times. Âgé de 39 ans, Shimon Waronker a mis à profit au moins deux atouts dans ce poste occupé avant lui par six personnes en deux ans: il parle couramment l'espagnol, ayant vécu les 11 premières années de sa vie en Amérique du Sud; il a un passé militaire, ayant servi l'armée américaine pendant deux ans.

Richard Hétu

(Photo The New York Times)