Certains stratèges du Parti républicain sont loin d'être impressionnés par la campagne de John McCain, s'il faut se fier à cet article publié hier à la une du New York Times. Ils s'inquiètent des démissions à la chaîne au sein de l'équipe du sénateur, dont l'image de réformateur risque d'être ternie par le nombre important de lobbyistes à son emploi. Ils déplorent en outre le retard que cette même équipe accuse dans l'organisation d'une campagne nationale. Et ils estiment que le candidat républicain n'a pas vraiment profité au cours des dernières semaines de sa position avantageuse par rapport à ses adversaires démocrates, qui s'entre-déchirent.

Richard Hétu

(Photo AP)