Le New York Times publie aujourd'hui à la une cet article sur les nombreux débats soulevés par Avatar, le mégasuccès de James Cameron dont plusieurs critiques ont dénoncé le simplisme. Comme le souligne le Times, le film a été critiqué par des conservateurs, des féministes, des militants antitabac, des fans de science-fiction russe de l'ère soviétique, les Chinois et le Vatican, entre autres.

Richard Hétu

Les autorités chinoises, soit dit en passant, viennent de retirer la version 2-D d'Avatar de la plupart des salles du pays pour le remplacer par des productions locales, dont une biographie de Confucius. Selon cet article du journal anglophone China Daily, elles s'inquiètent de la popularité du film, dont l'intrigue refléterait l'histoire de millions de Chinois délogés par des promoteurs immobiliers.

Dans Avatar, des humains armés jusqu'aux dents essaient d'expulser les Na'vis de leur village, pour mettre la main sur un précieux minerai dissimulé dans le sous-sol de la planète Pandora.

(Photo AP)