Les Super PAC et autres groupes favorables à Mitt Romney et au Parti républicain prévoient de dépenser environ un milliard de dollars pour prendre le contrôle de la Maison-Blanche et des deux chambres du Congrès, selon cet article du journal Politico.

Richard Hétu

À elles seules, les organisations affiliées aux frères Koch, des industriels vigoureusement opposés aux programmes de Barack Obama, ont l'intention de consacrer la somme totale de 400 millions de dollars en vue du scrutin de novembre, soit deux fois plus que le montant prévu et 40 millions de dollars de plus que John McCain n'en a récoltés durant la durée de sa campagne présidentielle en 2007-2008.

American Crossroads et Crossroads GPS, deux Super PAC fondés par les stratèges républicains Karl Rove et Ed Gillepsie, entendent pour leur part amasser et dépenser jusqu'à 300 millions de dollars.

Ces sommes d'argent s'ajouteront à un montant minimal de 800 millions de dollars que Romney et le Parti républicain comptent avoir à leur disposition d'ici novembre.

Les objectifs financiers républicains n'ont pas de précédent dans l'histoire politique des États-Unis, où Barack Obama a fracassé les records du financement électoral en 2008 avec une collecte de fonds de 750 millions de dollars.

En 2012, les groupes pro-démocrates ne devraient même pas approcher le financement de l'opposition républicain. Priorities USA Action, principal Super PAC favorable à Obama, peine à récolter de l'argent et espère pouvoir disposer de 100 millions de dollars en vue de l'élection présidentielle.

Les grands syndicats pourraient de leur côté investir entre 200 et 400 millions de dollars dans la campagne.

La supériorité des moyens financiers des groupes favorables à Mitt Romney et au Parti républicain découle en grande partie des décisions récentes des tribunaux américains, dont l'arrêt de la Cour suprême United Citizens contre FEC qui autorise les entreprises, les syndicats et les individus à financer - sans limite aucune - des PAC (comités d'action politique), qui appuient le candidat de leur choix.