Publié le 31 janv. 2013
Richard Hétu

En tant que sénateurs républicains et vétérans de la guerre du Vietnam, John McCain et Chuck Hagel ont longtemps entretenu une solide amitié. Cette amitié a évidemment été mise à rude épreuve lorsque le sénateur du Nebraska a choisi d'appuyer Barack Obama dans sa campagne présidentielle de 2008 contre son collègue d'Arizona.

John McCain et Chuck Hagel se sont retrouvés ce matin lors d'une audience de la commission des Forces armées du Sénat, dont les membres seront appelés à se prononcer sur la nomination de l'ancien sénateur du Nebraska au poste de secrétaire à la Défense.

Comme on peut le constater dans la vidéo qui coiffe ce billet, le sénateur d'Arizona n'a pas ménagé son ancien collègue, lui demandant s'il considérait toujours que le «surge» en Irak (l'envoi de renforts militaires en janvier 2007) était «la plus dangereuse erreur de ce pays en matière de politique étrangère depuis la guerre du Vietnam».

«Je laisserai l'histoire porter un jugement là-dessus», a déclaré Hagel.

«Je veux savoir si vous aviez raison ou tort», a répliqué McCain un peu plus tard. «C'est une question directe. Je veux une réponse directe.»

McCain n'a pas eu la réponse directe qu'il demandait et il a clairement laissé entendre qu'il s'opposerait à la nomination de son vieil ami.