Le discours que prononcera Ted Cruz ce soir au Quicken Loans Center suscite quasiment autant d'intérêt que celui de Mike Pence, le candidat républicain à la vice-présidente. Le sénateur du Texas, principal adversaire de Donald Trump lors de la course à l'investiture républicaine, finira-t-il par appuyer le candidat présidentiel de son parti?

Publié le 20 juill. 2016
Richard Hétu

Selon un responsable du Parti républicain cité dans cet article de Yahoo News, Cruz aurait l'intention de briguer la présidence en 2020, et ce, même si Trump remportait l'élection de 2016. Si c'est le cas, son discours devant la convention républicaine posera le premier jalon de sa deuxième campagne présidentielle.

Rappelons que Cruz avait traité Trump de «menteur pathologique» après que celui-ci a insinué que son père, Rafael Cruz, avait frayé avec l'assassin de JFK. Qu'à cela ne tienne, Paul Manafort, directeur de campagne de Trump, s'est dit confiant que le sénateur aura de bons mots au sujet du candidat républicain à la présidence ce soir.

On verra bien...

P.S. : Cruz a été copieusement hué à la fin d'un discours au cours duquel il n'a pas appuyé Trump, se contentant de le féliciter pour son investiture. La campagne présidentielle de 2020 est commencée.