Deux maisons de sondages - Gallup et Quinnipiac- situent à 29% le taux d'opinions favorables suscité auprès des Américains par la réforme fiscale adoptée vendredi dernier par le Sénat des États-Unis.

Publié le 5 déc. 2017
Richard Hétu

Selon l'enquête de Quinnipiac, deux tiers des Américains (64%) estiment que les baisses d'impôts de 1 500 milliards de dollars sur dix ans profiteront aux riches, alors que seulement 24% croient qu'elles aideront les familles de la classe moyenne.

Fait remarquable : à la suite du vote du Sénat, les démocrates ont désormais une avance de 8 points de pourcentage sur la question des impôts alors que les deux partis étaient à égalité dans ce domaine en août dernier, selon les données de Quinnipiac.

Les républicains du Sénat et de la Chambre des représentants ont commencé leurs pourparlers pour arriver à fondre leurs réformes respectives de la fiscalité en un seul projet de loi.