Le Congrès à majorité républicaine s'apprête à compléter la rédaction d'un texte de loi prévoyant une baisses d'impôts de 1 400 milliards de dollars sur dix ans. De quoi rendre heureux les Américains à la veille de Noël, n'est-ce pas? Pas vraiment.

Publié le 11 déc. 2017
Richard Hétu

Selon un nouveau sondage réalisé pour le USA Today, seulement 32% des Américains approuvent le projet républicain. Jamais une mesure législative d'envergure n'aura été aussi impopulaire au cours des trois dernières décennies, note le quotidien.

Les républicains auront donc réussi une sorte d'exploit : accoucher d'un plan promettant de réduire les impôts de façon massive tout en s'aliénant la plupart des contribuables.

De toute évidence, ces contribuables ne croient pas au discours tenu par Donald Trump et les ténors de son administration et du Congrès, dont Steve Mnuchin et Paul Ryan, selon lequel ces baisses d'impôts profiteront à la classe moyenne.

En fait, le Washington Post a publié ce weekend un article dévastateur démontrant comment les promesses du président et de ses alliés à ce sujet ne concordent aucunement avec la réalité.

Dans les faits, selon l'article du Post, le plan républicain offrira des réductions d'impôts de 1 000 milliards de dollars sur dix ans aux entreprises, de 100 milliards aux héritiers les plus fortunés grâce à un changement à l'impôt sur les successions et de 300 milliards aux Américains de toutes les classes économiques, y compris les plus aisées.

Toujours selon le sondage réalisé pour USA Today, plus de la moitié des Américains (53%) doutent qu'ils jouiront d'une réduction d'impôts et la même proportion doutent que le plan républicain aura un effet positif sur l'économie.

Il faut dire que les républicains n'ont pas vraiment pris le temps de vendre leur plan. Celui-ci a été rédigé à la va-vite et en secret, de peur que les Américains puissent s'indigner encore davantage en apprenant tous les cadeaux et défauts qu'il contient.