Après l'explosion de la centrale de Tchernobyl, des dizaines de milliers de kilomètres carrés de champs, de lacs et de forêts ont été empoisonnés en Ukraine et en Biélorussie.

Mis à jour le 19 mars 2011
Marie-Claude Malboeuf LA PRESSE

Quantité d'enfants ont été contaminés en buvant du lait (les vaches avaient mangé l'herbe couverte de rejets radioactifs). Encore aujourd'hui, manger des baies, des champignons ou des légumes locaux est dangereux. Les récoltes resteront radioactives pendant des décennies puisqu'une énorme quantité de poussière radioactive a pénétré dans l'eau et le sol et que les animaux d'élevage qui s'en nourrissent sont contaminés à leur tour.

Résultat: 80% de la contamination actuelle provient de l'alimentation. Chaque année, les marchés de Moscou font ainsi détruire quelques centaines de kilogrammes d'aliments radioactifs. L'État est vigilant parce que chaque dose de substances radioactives ingérée augmente légèrement le risque de cancer.