Julian Assange a été élu «homme de l'année» par la rédaction du quotidien français Le Monde, qui consacre au fondateur du site spécialisé dans la révélation de documents secrets WikiLeaks un grand portrait et la Une de son supplément magazine hebdomadaire à paraître vendredi.

Publié le 22 déc. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Monde est un des cinq grands journaux occidentaux - avec le New York Times, le Guardian, El Pais et Der Spiegel - à s'être associé à WikiLeaks pour la publication des mémos confidentiels de la diplomatie américaine.

Julian Assange, qui a passé neuf jours en prison début décembre, est actuellement assigné à résidence en Angleterre, sous le coup d'une demande d'extradition de la Suède, où il est poursuivi pour agressions sexuelles sur deux femmes. Celles-ci l'accusent de leur avoir imposé des rapports sans préservatif.

Les internautes du site web du journal ont également élu Assange comme «homme de l'année» (56,2%) devant le Prix Nobel de la paix le Chinois Liu Xiaobo (22,3%) et l'Américain Mark Zuckerberg (6,9%), le fondateur de Facebook.

La semaine passée, Time avait sacré «homme de l'année» Mark Zuckerberg, un choix contraire à celui des lecteurs du magazine américain qui se portait sur Julian Assange.