Source ID:; App Source:

Les États-Unis donneront plus de 50 millions à Haïti

Les Etats-Unis vont donner plus de 50 millions de dollars à Haïti, a annoncé... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Agence France-Presse
Washington

Les Etats-Unis vont donner plus de 50 millions de dollars à Haïti, a annoncé mardi la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton à l'occasion d'une conférence des donateurs pour le pays le plus pauvre du continent américain organisée à Washington.

Cette aide est destinée à financer des programmes de lutte contre le trafic de drogue (2 millions de dollars), la reconstruction des infrastructures (20 millions), l'allègement de la dette (20 millions) et des programmes alimentaires à Haïti (15 millions), a détaillé Mme Clinton.

La conférence internationale des donateurs pour Haïti était organisée par la Banque interaméricaine de développement (BID) et le gouvernement haïtien, avec pour objectif de récolter des fonds pour les deux prochaines années. Elle réunissait une vingtaine de pays et d'organisations multilatérales.

«Les Etats-Unis vont concentrer leur aide dans quatre domaines, tous essentiels», à assuré Mme Clinton, en demandant un effort coordonné de la communauté internationale.

«Le peuple haïtien a besoin de sécurité et il le mérite. Le pays a besoin de renforcer ses infrastructures et en particulier les routes», a-t-elle indiqué.

«Les derniers ouragans ont provoqué un trou dans les finances du gouvernement», a ajouté Mme Clinton pour expliquer l'aide américaine destinée à alléger la dette du pays, frappé par quatre ouragans et tempêtes tropicales en août et septembre 2008.

Les Etats-Unis vont soutenir les efforts destinés à «revitaliser l'agriculture haïtienne», mais dans un premier temps ils soutiendront des programmes alimentaires, a-t-elle confié.

«Ceci n'est pas suffisant, nous devons être créatifs», a cependant ajouté la secrétaire d'Etat américaine, en demandant l'aide des autres pays afin de transformer l'agriculture haïtienne de sorte que le pays soit auto-suffisant dans ce domaine.

Toutes ces mesures «sont liées entre elles et nous devons commencer à travailler ensemble», a-t-elle ajouté en mettant en garde contre le fait que le pays pouvait «aller de l'avant ou tomber en arrière».

En présence du Premier ministre haïtien Michèle Pierre-Louis et du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, Mme Clinton a assuré: «le moment est venu d'augmenter nos investissements, non seulement parce que la situation est grave, mais parce que Haïti a l'occasion de réaliser d'importants progrès».

La secrétaire d'Etat américaine doit se rendre en Haïti jeudi. Elle se rendra vendredi en République dominicaine avant de participer plus tard dans la journée au sommet des Amériques jusqu'au 19 avril à Trinidad et Tobago, qui réunira l'ensemble des pays du continent à l'exeption de Cuba.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer