(New York, Toronto) La Bourse de New York a terminé en légère baisse mardi, alors qu’elle avait ouvert sur de nouveaux records, ballotée par les espoirs d’un plan d’aide américain renforcé, après une proposition de la Chambre des représentants américaine.

Agence France-Presse, La Presse Canadienne

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a perdu 0,22 % à 30 335,67 points. Le NASDAQ, à forte coloration technologique, a lâché 0,38 % à 12 850,22 points et l’indice élargi S&P 500 a reculé de 0,22 % à 3727,04 points.

« Après une nouvelle poussée vers de nouveaux records en fin de matinée, les trois principaux indices ont rendu leurs gains malgré l’approbation de la Chambre des représentants lundi soir d’un versement de relance de 2000 dollars aux ménages américains » au lieu de 600 dollars, ont souligné les analystes de Schaeffer.

En milieu de journée, le leader de la majorité républicaine du Sénat Mitch McConnell a rejeté un tel projet dans l’immédiat. Le Sénat ayant le dernier mot, cela a confirmé le repli des indices.

La veille, Wall Street avait affiché de nouveaux records, se félicitant de l’approbation in extremis par le président Donald Trump dimanche soir d’un plan de soutien de 900 milliards de dollars à l’économie américaine, avec un versement de 600 dollars aux ménages en fonction de leurs revenus.

A part le secteur de la santé et des produits de consommation, quasiment tous les secteurs du S&P 500 ont terminé en modeste repli.

Parmi les actions du jour, Intel a terminé en hausse de presque 5 % après qu’un investisseur activiste a poussé le fabricant de microprocesseurs à explorer des alternatives stratégiques, comme la vente d’actifs.

Sur le front des vaccins contre la COVID-19, des essais cliniques pour déterminer la sûreté et l’efficacité de l’immunisation, menés par la société américaine de biotechnologie Novavax, ont commencé aux États-Unis et au Mexique. C’est le cinquième vaccin candidat contre la COVID-19 testé dans un essai de phase 3 aux États-Unis.

L’action Novavax a gagné presque 3 % tandis que celles des concurrents Pfizer et Moderna ont respectivement terminé en hausse de 0,62 % et de 2,68 %.

Le titre de Boeing a décollé de 2 % en séance en même temps que le premier vol commercial d’un 737 MAX par American Airlines, après 20 mois d’immobilisation au sol à cause de deux accidents qui avaient tué 346 personnes. Mais l’embellie s’est dégonflée et l’action a terminé à l’équilibre.

Sur le marché obligataire, le rendement à 10 ans sur les bons du Trésor montait très légèrement à 0,934 7 % contre 0,923 1 % lundi.

Toronto en baisse

Le principal indice boursier du Canada a aussi clôturé à la baisse, mardi, lors de sa première séance après la fin de semaine de Noël, tandis que Wall Street perdait du terrain par rapport aux sommets établis lundi.

L’indice composite S&P/TSX a reculé de 80,45 points, à 17 543,43.

Le dollar canadien se situait à 78,09 cents US, en progression par rapport à 77,91 cents US le 24 décembre.