(Londres) Le cours du cuivre sur le London Metal Exchange (LME) a franchi mercredi en cours de séance asiatique un cap plus vu depuis près de sept ans, dans un environnement de relance de la demande plus rapide que celle de l’offre pour le métal rouge.

Agence France-Presse

Le cours du cuivre a touché 7360 dollars la tonne durant la nuit, dépassant d’une poignée de dollars son précédent record de juin 2018 et le renvoyant temporairement à un niveau de prix plus vu depuis janvier 2014.

Selon Daniel Briesemann, analyste de Commerzbank, le mérite revient à un contexte globalement positif pour les marchés en général et ceux des métaux de base en particulier-espoirs autour de vaccins contre la COVID-19, bonne santé économique de la Chine-avec un coup d’accélérateur donné lundi par le rapport mensuel du Groupe d’étude international du cuivre (ICSG) qui montre un déficit sur le marché du métal rouge de 293 000 tonnes entre janvier et août.

L’ICSG pointe également une production minière en baisse sur la période, une situation qui ne devrait pas s’arranger avec la crise politique que traverse ce mois-ci le Pérou, deuxième producteur mondial.

Dans le même temps « la Chine importe des quantités record de cuivre », constate M. Briesemann, « avec une demande en hausse de 12,5 % ».

Le cours du cuivre profitait également du cours bas du billet vert puisqu’une baisse de la devise américaine rend le métal rouge moins onéreux pour les acheteurs utilisant d’autres devises.

Or l’indice qui compare le dollar à un panier d’autres monnaies évoluait mercredi à un niveau proche de son plus bas de l’année, atteint en septembre.

Le métal rouge est largement utilisé dans l’industrie notamment pour la confection de circuits électriques, qui servent ensuite dans l’immobilier, l’automobile ou encore l’électroménager.

L’évolution de son prix est souvent considérée comme une bonne indication de la santé de l’économie mondiale, une utilisation qui lui vaut le sobriquet de « Dr Copper » (Dr Cuivre).

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 7280,00 dollars mercredi à 8 h 05. Depuis ses plus bas de la fin du mois de mars, le cours du métal rouge a gagné plus de 65 %.