(Londres) Les marchés de la planète ont glissé jeudi, quand de nouvelles éclosions de coronavirus aux États-Unis et ailleurs ont plombé l’espoir d’une relance rapide de l’économie.

Associated Press

En début de séance en Europe, le CAC 40 cédait 0,4 % à Paris, le DAX 0,1 % en Allemagne et le FTSE 100 0,3 % à Londres.

À New York, avant l’ouverture des marchés, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles et l’indice élargi S&P 500 reculaient de 0,2 %.

En Asie, le Nikkei 225 a perdu 0,5 % à Tokyo, le Kospi 0,1 % à Séoul et le Hang Seng aussi 0,1 % à Hong Kong.

La bourse de Shanghaï a pris 0,1 %, mais la bourse australienne a fondu de 0,9 % quand un taux de chômage plus élevé que prévu a pris les investisseurs par surprise.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 2 cents US à 37,94 $ US le baril.