Chaque dimanche, nous braquons les projecteurs sur des éléments de l’actualité financière et boursière qui peuvent être utiles à l’investisseur, mais qui pourraient être passés sous le radar.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Le chef des placements chez Triasima, André Chabot, a offert à La Presse une analogie avec le secteur automobile, cette semaine, en analysant la débâcle observée dans le secteur de la marijuana.

Ce gestionnaire de portefeuille montréalais s’attend à ce qu’une phase de consolidation s’étire sur plusieurs années à venir. « Il y a beaucoup d’entreprises dans le secteur. Une minorité survivra. Les plus gros avaleront les plus petits ou les plus petits finiront par déclarer faillite, disparaître ou liquider leurs actifs (leurs serres notamment) », croit-il.

« En 1915, il y avait 50 constructeurs automobiles aux États-Unis. Il en reste deux. C’est un peu la même chose qui risque d’arriver à terme dans le cannabis. En même temps qu’il se consolide, un secteur devient rentable et viable. On est au début du cycle dans l’industrie du cannabis. »

***

Le producteur de pot de Gatineau, Hexo, a perdu au moins trois recommandations d’achat cette semaine. Après avoir perdu l’« appui » de Bank of America Merrill Lynch en début de semaine, GMP Valeurs Mobilières et Eight Capital ont à leur tour retiré leur recommandation d’achat après l’avertissement lancé par la société jeudi.

***

Vous pensez que l’action de WSP est « chère » ? Détrompez-vous, dit Frédéric Bastien, de la firme Raymond James. Dans une note publiée jeudi, cet analyste tente de mettre en évidence combien le titre de l’ex-Genivar se vend encore à un prix « attrayant » malgré le fait qu’il se trouve à un sommet. « L’évaluation devrait être plus élevée en raison de la feuille de route, une stratégie éprouvée, une équipe de direction dynamique et des activités diversifiées. »

***

Les titres québécois Pages Jaunes, Tecsys, Banque Nationale, Innergex, Cominar et BCE ont atteint cette semaine un nouveau sommet de la dernière année en Bourse. TVA, Theratechnologies, Hexo, Velan, Dorel et Bitfarms ont de leur côté touché un plancher des 52 dernières semaines.

***

La BMO a décidé cette semaine de dorénavant recommander l’achat de l’action de TFI International (ex-Transforce). « Je m’attends à ce que les résultats trimestriels qui seront dévoilés le 24 octobre démontrent de la résilience malgré un marché du fret plus faible », souligne l’analyste Fadi Chamoun.

***

Le moulin à rumeurs s’est activé cette semaine au sujet de Thérapeutique Knight. La pharmaceutique montréalaise serait en discussions pour investir dans la biopharmaceutique brésilienne Biotoscana ou l’acquérir. « Cette transaction représenterait une opportunité matérielle de déploiement de capitaux », selon David Novak, chez Raymond James. « L’Amérique latine est une occasion de croissance importante et une étape logique pour Knight », souligne Lennox Lewis, de la TD.

***

La prochaine semaine sera écourtée d’une séance au Canada. La Bourse de Toronto restera fermée demain pour l’Action de grâce. Aux États-Unis, la Bourse de New York et le NASDAQ seront ouverts, mais le marché obligataire, la plupart des banques américaines et certains bureaux seront fermés à l’occasion du Columbus Day (marquant l’arrivée de Christophe Colomb dans les Amériques en 1492).