Wall Street rebondit malgré les tensions politiques et les taux

Wall Street a terminé en hausse mercredi, reléguant au second plan les... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York, Toronto

Wall Street a terminé en hausse mercredi, reléguant au second plan les inquiétudes sur les tensions géopolitiques et la montée des taux pour se concentrer sur les résultats encourageants de la chaîne de magasins Macy's et un indicateur solide.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a gagné 0,3% à 24 768,93 points et le NASDAQ, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,6%, à 7398,29 points.

L'indice élargi S&P 500 a gagné 0,4% à 2722,46 points.

La montée mardi du taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis à son plus haut niveau depuis juillet 2011 avait bousculé les indices de Wall Street et interrompu une série de huit séances consécutives de hausse pour le Dow Jones.

Mais «les taux se sont stabilisés mercredi et ne semblent pas pour l'instant poser plus de problèmes. Il faut attendre de voir s'ils ne grimpent pas (jeudi) au-delà des 3,15%», souligne Peter Cardillo de Spartan Capital Securities. Le taux de rendement sur les bons du Trésor à 10 ans évoluait vers 16 h 40 à 3,098% contre 3,072% à la clôture mardi et celui sur les bons du Trésor à 30 ans s'élevait à 3,223% contre 3,201% la veille.

Les incertitudes sur les négociations commerciales en cours entre les États-Unis et la Chine d'une part et le Mexique et le Canada d'autre part, ainsi que les derniers rebondissements sur le front des relations avec la Corée du Nord, «continuent à représenter une menace pour les marchés», note M. Cardillo.

Mais les indices ont selon lui rebondi à la faveur de bonnes données sur la production industrielle, qui a progressé un peu plus fortement que prévu en avril dans le pays, et de la montée des cours du pétrole, à son plus haut niveau depuis 2014.

Les résultats meilleurs que prévu de la chaîne de grands magasins Macy's, signal positif sur la consommation des Américains, ont aussi apporté du soutien au marché, son titre montant de 10,8%.

Parmi les autres valeurs en vue, le spécialiste des produits pharmaceutiques et de beauté Johnson & Johnson est monté de 0,2%. À l'occasion d'une journée de présentation aux analystes, le groupe a mis en avant le renouvellement de toute sa gamme de produits pour bébés, dont les ventes reculent depuis plusieurs années.

Le fabricant israélien de médicaments génériques Teva (+2,9%) et le spécialiste des semences et désherbants Monsanto (+0,1%) ont profité de l'intérêt de Berkshire Hathaway (+0,24%), qui dans un rapport trimestriel diffusé mardi après la clôture a annoncé avoir augmenté ses parts dans ces compagnies.

Les matières premières ont aidé la Bourse de Toronto à clôturer en hausse, même si elle montrait des signes de faiblesse en matinée.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a gagné 10,25 points à 16 108,06 points, soutenu par les secteurs des matériaux, de l'industrie et de l'énergie.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 78,07 cents US, en hausse de 0,41 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières, le cours du pétrole brut a avancé de 18 cents US à 71,49 $ US le baril, tandis que celui de l'or s'est emparé de 1,20 $ US à 1291,50 $ US l'once. Le prix du cuivre a gagné 1 cent US à 3,07 $ US la livre.

- La Presse canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer