Toronto poursuit son ascension historique

La Bourse de New York a clôturé en... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

La Bourse de New York a clôturé en hausse, terminant un septième mois consécutif de hausse du Dow Jones poussée par des indicateurs favorables et les résultats d'entreprises.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York, Toronto

La Bourse de Toronto a poursuivi, mardi, son ascension historique, alimentée par les gains du secteur de l'énergie. L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a grimpé de 22,81 points pour clôturer à 16 025,59 points. Il s'agissait pour lui d'une deuxième clôture à un sommet record en autant de séances.

Le secteur de l'énergie a affiché un gain de 1,3 %, soutenu par la hausse du cours du baril de pétrole brut. Celui-ci a gagné 23 cents US à 54,38 $ US à la Bourse des matières premières de New York.

Le groupe de la santé du TSX a aussi connu une bonne séance, avec une progression de 1,69 %. Le principal frein à la croissance du parquet torontois était le secteur des technologies de l'information, qui a cédé 1,65 %.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est pour sa part négocié au cours moyen de 77,56 cents US, en baisse de 0,34 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

Septième mois de hausse à Wall Street

La Bourse de New York a clôturé en hausse, terminant un septième mois consécutif de hausse du Dow Jones poussée par des indicateurs favorables et les résultats d'entreprises.

Le Dow a progressé de 0,12% à 23 377 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,09%, à 2575 points. Le Nasdaq a gagné 0,43%, à 6727 points, affichant un nouveau record.

«Les fondamentaux économiques demeurent bons: l'économie se porte bien, l'inflation et les taux d'intérêt sont bas, puis les résultats trimestriels sont arrivés et ils sont exceptionnels. Il n'y a aucune raison d'abandonner le marché actions aujourd'hui», a résumé Peter Cardillo de First standard Financial.

Depuis le 28 septembre, le S&P 500 a clôturé 12 fois sur 21 à un niveau record, a calculé Mike Gibbs de Raymond James.

Les résultats trimestriels continuaient leur rôle de soutien mardi, certaines sociétés telles que Kellog (+6,22% à 62,53 $US) et Mondelez (+5,42% à 41,43 $US) affichant des revenus supérieurs aux attentes.

Les indices ont également été soutenus par la publication mardi de deux indicateurs macroéconomiques favorables.

La confiance des consommateurs a atteint en octobre son plus haut niveau en près de 17 ans et l'indice du coût de l'emploi a progressé au-dessus des attentes au troisième trimestre, ce qui a «participé à la progression» des cours, a jugé M. Haeling.

- Avec La Presse canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer