Wall Street a terminé en légère baisse lundi, les investisseurs faisant preuve d'attentisme au début d'une semaine chargée en résultats trimestriels d'entreprises: le Dow Jones a perdu 0,29 % et le Nasdaq 0,27 %.

Mis à jour le 17 oct. 2016
Agence France-Presse LA PRESSE CANADIENNE

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones a concédé 51,98 points à 18 086,40 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 14,34 points à 5199,82 points. L'indice élargi S&P 500 a reculé de 6,48 points, soit 0,30 %, à 2126,50 points.

«Il y a eu peu d'échanges. Beaucoup d'investisseurs sont restés sur la touche en attendant plus de résultats susceptibles de faire bouger le marché», a indiqué Michael James de Wedbush Securities.

Avant d'avoir plus de visibilité, les investisseurs ont été un peu rassurés par Bank of America, principale entreprise ayant publié ses résultats lundi matin.

La deuxième banque américaine a enregistré un bénéfice et un chiffre d'affaires au-dessus des attentes, et son cours n'a progressé que de 0,31 % à 16,05 $US.

Peu après la clôture, IBM et Netflix ont donné les premiers indices sur la forme des secteurs des technologies.

«Ce sont (des) secteurs importants qui seront affectés en fonction des résultats et des prévisions que l'on aura», a ajouté Michael James.

Lundi, les indicateurs ont été peu encourageants avec une progression moins rapide que prévu de l'activité industrielle en septembre, selon les données de la Réserve fédérale américaine (Fed).

«Au-delà de la volatilité, la tendance du secteur manufacturier est probablement un peu meilleure que stable et le plongeon du secteur minier semble être terminé», a indiqué Jim O'Sullivan de HFE dans une note.

Autre indicateur décevant, l'activité manufacturière de la région de New York, considérée comme un baromètre du reste du pays, a reculé de manière inattendue de 5 points en octobre et reste dans le rouge, selon l'indice Empire State publié par l'antenne de New York de la Fed.

Sur le plan international, la publication d'indicateurs en Chine plus tard dans la semaine et une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi poussent également à l'attentisme.

Le principal indice de la Bourse de Toronto n'a pratiquement pas bougé, les actions du secteur de l'énergie ayant limité les gains de celles du secteur aurifère.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a grimpé de 11,53 points à 14 596,52 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,09 cent US à 76,16 cents US.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 41 cents US à 49,94 $ US le baril, tandis que le prix du lingot d'or a pris 1,10 $ US à 1256,60 $ US. Le cours du cuivre est resté inchangé à 2,11 $ US la livre.